D'UN MONDE A L'AUTRE
a l'abri des regards indiscrets ,profitons en pour partager nos connaissances dans une ambiance de calme et d'amitié, loin des brouhaha de notre humanité .
ici chacun a sa place et le droit de s'exprimer ...

L'AURA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'AURA

Message par valou le Mar 26 Avr - 21:41

L’aura est souvent définie par un halo de lumière, aux couleurs variées et changeant régulièrement, entourant le corps de haut en bas de façon plus ou moins dense. Elle reflète extérieurement les sentiments, les pensées et le vécu, à plus ou moins long terme d’une personne. On peut dire qu’elle est, pour un individu, sa carte de visite, avec la particularité de ne pas pouvoir mentir vis-à-vis d’un interlocuteur étant en mesure de la voir et de l’interpréter. Les couleurs qui forment l’aura de chacun d’entre nous changent, et ce très rapidement, en fonction de notre humeur du moment, des soucis que l’on peut rencontrer, ou de notre intention réelle envers une personne. Les couleurs de l’aura sont nombreuses et les mélanges incessants. L’aura étant le reflet extérieur de nos émotions intimes, mises en lumière par les couleurs qui la composent, les expressions comme on les entend souvent, telles que « être rouge de colère » ou encore « avoir une peur bleue » prennent alors tout leur sens. Les personnes ayant inventées ces petites expressions devaient certainement être en mesure de voir les auras humaines.

Cependant, l’aura ne doit pas être confondue avec ce que l’on nomme l’éthérique. L’éthérique est un petit fluide qui entoure également le corps, mais qui se situe avant l’aura. Pour mieux comprendre, vous avez votre corps, ensuite l’éthérique qui est très fine et couvre aussi intégralement le corps, et par-dessus vous avez l’aura. Il est plus aisé de distinguer l’éthérique d’un être humain que son aura, bien que cela relève quand même d’un entrainement qui n’est pas à négliger. Dans le cheminement qui vous permettra, si vous le souhaitez, de pouvoir visionner l’aura d’autrui, distinguer d’abord l’éthérique est une étape indispensable.

L’éthérique est ce que nous pourrions qualifier de champ magnétique bleuâtre, très ressemblant au voltage électrique qui entoure souvent les lignes à haute tension. Elle est présente dès la naissance du corps et le suit jusqu'à son décès. Parfois elle peut rester quelque temps encore après la mort d’une personne et s’en aller quelque temps après. Régulièrement, des petites histoires que l’on retrouve dans les rubriques paranormales de certains journaux, reflètent des témoignages de personnes, qui se trouvant dans un cimetière, ont aperçu des masses informes flotter dans l’air, puis disparaître. Il s’agit là de l’éthérique qui se détache du corps et se dissipe. Ce phénomène replacé dans un contexte comme le fait de se trouver dans un cimetière, peut être interprété comme surnaturel, voir assimilé à des fantômes. Mais l’être humain, ne peut avec ses yeux physiques, voir les esprits qui l’entourent, alors que l’éthérique se détachant du corps peut être vu comme n’importe quelle autre chose matérielle, surtout en pleine nuit.



L’aura, qui vient se placer sur l’éthérique, est, comme précisé auparavant, sujette à toutes nos émotions, pensées diverses et actions effectuées ou à venir. Elle se modifie constamment, au même titre que nos pensées changent d’une minute à l’autre. Elle reflète parfaitement notre être réel, et s’il était possible que chaque être humain soit en mesure de visionner les auras respectives de chacun, alors plus personne ne pourrait se cacher de ce qu’il est vraiment, de ses intentions réelles, et des sentiments envers un individu ou un autre. Une personne mal intentionnée se verrait tout de suite et ne pourrait par conséquent agir à sa guise. L’aura, permet aussi de voir où le corps souffre. L’endroit d’une maladie existante ou sur le point de se déclarer, change de couleur pour se ternir. La médecine met d’ailleurs au point des appareils permettant de photographier l’aura attenante à un patient, pour mieux localiser le mal, est dont le corollaire et une meilleure prise en charge et un traitement parfaitement adapté.

L’aura est souvent associée à la partie visible de l’âme. L’âme, lorsqu’elle est incarnée dans un corps physique, n’y est pas confinée comme dans une boite dont rien ne peut s’échapper. L’âme d’une personne rayonne tout autour d’elle. L’aura serait donc sa partie visible. Ce qui affecte une personne, affecte son âme donc inévitablement l’aura. Ceci permettrait d’offrir une autre façon d’expliquer le fait que deux personnes, sans particulièrement se connaître auparavant, se plaisent et s’entendent immédiatement, tout comme elles peuvent se déplaire. L’âme vibrant sur une certaine « fréquence » en fonction de son état, de ses préoccupations ou autre, se jumellera parfaitement avec une seconde âme vibrant sur la même « fréquence ». Inversement elle ne pourra s’accorder avec une autre âme n’ayant pas du tout la même vibration. On pourrait illustrer cet aspect par la célèbre expression « Etre sur la même longueur d’ondes ».

Les couleurs de l’aura sont nombreuses, presque infinies. Elles se mélangent entre elles, puis se re-mélangent continuellement. On peut cependant distinguer plusieurs grandes couleurs qui reviennent souvent et qui forment les grandes bases. Comme les trois couleurs primaires, qui dans l’art de la peinture, permettent par des associations d’obtenir un panel de couleurs extrêmement varié.

Rouge
Les rouges tendant vers le clair, indique souvent un chef ou un meneur doté de bonnes intentions. Concernant notre corps, un rouge dit qu’un organe est en excellente santé. Un rouge à caractère foncé ou morose est révélateur d’un mauvais caractère ou de la méchanceté gratuite. Un rouge terne, démontre une instabilité, une excitation nerveuse ou une trop grande activité. Le rouge écarlate, est associé à ceux qui ont une trop grande confiance en eux. Découlant du rouge, le rose lui indique une personne manquant de maturité.

Orangé
L’orangé dans une aura indique une personne fondamentalement bonne, venant toujours en aide à celui qui en a besoin. Il est synonyme également d’une bonne maitrise de soi-même. L’orangé teinté d’une touche de brun indique cependant une personne paresseuse peu soucieuse de ce qui l’entoure. L’orangé contenant du vert est signe d’un caractère colérique.

Jaune
Le jaune parfaitement doré est relié aux personnes dotées d’une grande spiritualité. Plus la spiritualité est importante et plus le jaune est doré. Un jaune vif, reflète une personne de confiance et honnête. Un jaune avec des touches de rouge indiquent la timidité et la faiblesse morale typique des personnes changeant sans cesse d’avis et n’ayant aucune volonté dans quoi que ce soit.

Vert
Le vert reflète la guérison ou l’enseignement. Le vert se trouve souvent chez les médecins ou toutes autres professions de santé, ou le protagoniste est passionné par son métier, que ce soit en rapport avec la santé humaine ou animale. Le vert associé à un bleu de couleur électrique, sont présentes chez les grands professeurs et grands enseignants. Si le vert a tendance à tourner au jaune, la personne n’est pas digne de confiance, et mieux vaut vous en écarter.

Bleu
Le bleu indique le monde spirituel et aussi les capacités intellectuelles. Plus le bleu est lumineux et plus la personne en question est solide. Un bleu pâle est relatif à quelqu’un de craintif et de peureux.

Violet
Le violet est la couleur des convictions religieuses fortes et sincères. Une légère teinte rosée à l’indigo démontre un mauvais caractère chez l’individu.

Ce bref résumé des principales couleurs qui forment notre aura démontre les multiples possibilités qui s’offrent dans sa lecture. Une couleur légèrement teintée d’une autre n’a plus la même signification, parfois elle indique tout le contraire. L’apprentissage de la lecture de l’aura s’en voit bien évidemment plus long et plus compliqué. Les grands maîtres arrivant à voir et décrypter parfaitement l’aura d’autrui, ont pour la plupart, passé toute leur vie dans l’amélioration constante de leur acuité. Il est clair que ce n’est pas quelque chose que l’on acquiert en peu de temps sans fournir beaucoup d’efforts.

Comme je l’ai dit précédemment les nuances de couleurs ne cessent de changer. Cependant, il réside une couleur de fond, qui ne change pas au même rythme que les teintes qui viennent affiner notre aura au fil de nos humeurs du moment. Cette couleur révèle notre « Moi » intime (l’âme). Au cours de notre vie, il en revient à nous de l’améliorer. Certes il s’agit d’une tâche qui peut se révéler très ardue. Mais l’homme ne doit jamais oublié qu’il vit dans le but de devenir meilleur et de devenir ce qu’il est vraiment, c'est-à-dire une personne fondamentalement bonne, « une bonne âme » pour reprendre une expression répandue

Voilà une épopée, si vous êtes intéressé par cette aventure, qui sera forte enrichissante. Bien sûr il va de soi qu’il faut énormément vous investir pour obtenir des résultats. Rien ne vous sera donné du jour au lendemain. Les plus grands dans ce domaine ont travaillé toute leur vie pour arriver à distinguer l’aura de leurs semblables. Mais plus vous aurez la volonté d’y arriver, couplé à de pures intentions, votre travail finira par payer. Les véritables maîtres peuvent parfois remonter jusqu’aux vies antérieures d’un individu et percevoir ce qu’il était.

Un détail, qui a quand même son importance dans l’apprentissage de la vision de l’aura, est que celle-ci sera beaucoup mieux perceptible sur un corps nu. Les vêtements ne font qu’étouffer l’aura, et il devient très difficile, notamment pour un débutant, de discerner une aura emmitouflée sous une ou plusieurs couches d’habits. Pour commencer, sauf si vous trouvez quelqu’un voulant bien se montrer nu devant vous, débutez en scrutant votre propre corps.

Démarrons en essayant de distinguer l’éthérique. L’éthérique se présente sous une forme d’un bleu électrique. Détendez vous parfaitement, ne pensez plus à rien, placez vous dans une pièce parfaitement calme et assurez vous de ne pas être dérangé. Mettez vous devant une glace suffisamment large, faites le vide dans votre tête et scrutez-vous. Les résultats ne seront peut être pas flagrants dès la première fois et il vous faudra souvent recommencer pour entrevoir un soupçon d’éthérique. Prenez alors un moment chaque jour, où vous êtes sûr d’être au calme et entièrement disponible pour continuer cette expérience. Avec de la persévérance, vous apercevrez un début de petit champ magnétique qui tourne et s’agite autour de votre corps.

Il est possible que vous ne commenciez à la voir qu’à certains endroits de votre corps. C’est un excellent début, vous êtes sur la bonne voie. Votre travail est récompensé. Continuez, tout en respectant les règles ci-dessus, et avec du travail et encore du travail, vous arriverez à distinguer parfaitement l’éthérique puis l’aura.

N’oubliez pas que l’aura se présentera à vous uniquement si vous avez des intentions nobles. Si vous faites cette expérience dans un but malsain pour tenter de comprendre la nature intime d’une personne, pour mieux la manipuler ou en tirer un bénéfice matériel, inutile d’aller plus loin, vous êtes voué à l’échec dès le départ. La capacité de s’élever au-delà de notre monde matérialiste, de voir et de comprendre toutes les nouvelles possibilités qui s’offrent à nous, doit être engagée avec une réelle pureté d’esprit. La vision de l’aura ne déroge pas à la règle.

Comme j’aime souvent à le penser, et ce au sujet de l’aura comme sur beaucoup d’autres thèmes, avoir la capacité de voir les auras, permettrait de connaître véritablement les individus à qui l’on a à faire. Les perfides et les escrocs seraient immédiatement reconnus, et n’auraient pour d’autres choix que de s’améliorer. La honte d’être montrés aux yeux de tous pour ce qu’ils sont réellement serait forte. Notre globe terrestre est en l’état actuel bien loin d’être parfait. Seule la volonté humaine quand elle est en face de ses erreurs permet de remédier à ses déficiences. Les découvertes de facultés extra-sensorielles de l’homme, dont malheureusement beaucoup d’entre nous rechigne à admettre, permettraient à bien des égards d’anticiper ou de réparer plus rapidement les erreurs commises. On pourrait alors voir se dessiner devant nous un monde bien plus agréable et plus accueillant. Je ne doute pas que cela arrivera. Vivement ce jour !





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
valou

Messages : 1238
Date d'inscription : 20/04/2011
Age : 48
Localisation : Chambery

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum