D'UN MONDE A L'AUTRE
a l'abri des regards indiscrets ,profitons en pour partager nos connaissances dans une ambiance de calme et d'amitié, loin des brouhaha de notre humanité .
ici chacun a sa place et le droit de s'exprimer ...

Richard Bessière - Manifestations, les mystères de l'après-vie

Aller en bas

Richard Bessière - Manifestations, les mystères de l'après-vie

Message par Admin senga le Dim 7 Oct - 20:59

Richard Bessière - Manifestations, les mystères de l'après-vie




Les animaux ont-il une âme ? Il serait réducteur de présenter l'ouvrage de Richard Bessière, manifestations, les mystères de l'après-vie, sur cette question épinglée en début d'article, et pourtant c'est bien l'un des trente sujets traités par l'auteur qui affiche en préambule : « que nous soyons croyants ou athées, instruits ou réfractaires aux phénomènes post mortem, les expériences rapportées ne peuvent que nous conduire aux nouvelles preuves d'une nouvelle réalité : celle d'une autre vie après la mort physique. Après notre dernier battement de coeur c'est la même réalité qui nous attend ... de l'autre côté. »

Parlons tout de suite du chapitre consacré aux animaux ; vous dites qu'ils ont une âme - nous allons y revenir - mais vous dites, avant tout, que nous avons des comportements parfois " barbares" envers eux ?

Richard Bessière : L'animal n'est pas un jouet mais d'abord un être vivant. Notre société actuelle est sans doute celle qui respecte le moins les animaux (...). Le Bouddhisme par exemple a toujours protégé les animaux. Je lutte contre la vivisection en qualité de Président de la SPA de Béziers, de la même manière que je lutte contre les corridas, les combats de coqs, les tirs aux pigeons ( ...)

En plus des bombes et des attentats, ces pratiques barbares existent encore au XXIème siècle ( ...) Au nom d'un Dieu ou d'un Allah que personne n'a jamais vu, on massacre les animaux ! C'est dur à entendre, peut-être, mais il y a des choses qui doivent être dites et je ne suis pas un auteur à demi-mot.

Vous avez observé et étudié cette relation homme-animal et vous dites que la question de l'après-vie se pose, pour eux comme pour nous, finalement ?

Richard Bessière : Les animaux ont des réactions qui nous échappent mais par télépathie, une relation peut d'ailleurs se créer avec l'homme; aucun chien ne m'a jamais mordu, et j'ai toujours travaillé avec des animaux, comme des tigres ou des aigles, notamment un aigle royal de quatre mètres d'envergure.

Les animaux ont donc une âme ?

Richard Bessière : L'âme est un concept religieux, un principe spirituel par opposition au corps; mais en termes de définition, nous pourrions parler d'esprit et de conscience. Bien sûr les animaux ignorent ces concepts parce qu'ils ne sont pas instruits à nos valeurs morales et n'ont pas à choisir comme nous entre le bien et le mal, du moins en théorie, mais ils ont quand même le sens du jugement. ( ...)

Je pense à la mort d'une de mes petites chiennes qui, au moment de mourir, et comprenant qu'elle devait me quitter, avait des larmes qui lui montaient dans les yeux. Des larmes d'amour. C'est la seule fois où j'ai vu un chien pleurer. Et croyez-moi, cela vous bouleverse le cœur !

Pour Richard Bessière l'animal avancé possède son ego, c'est-à-dire une âme élémentaire, de même qu'il a une conscience à l'état embryonnaire; l'ouvrage prend ainsi le soin de le démontrer, page après page.




Historien, ancien Directeur du CRESPI, auteur de 285 ouvrages, Richard Bessière s'intéresse depuis de nombreuses années aux phénomènes paranormaux et aux civilisations anciennes
La disparition des animaux tendrait à prouver que leur esprit évolué peut, comme celui d'un homme, évoluer après la mort physique; c'est assez surprenant quand même ?

Richard Bessière : Différents rapports démontrent que les animaux peuvent être les agents d'apparition de leur propre double. Dégagés des liens de la matière, ils reviendraient dans les lieux où ils ont vécu; ils pourraient produire des manifestations télépathiques, soit en adressant une pensée de regret, soit en signalant leur présence par toutes sortes de bruits. ( Ndlr : Richard Bessière consigne ainsi de nombreux exemples, rappelant au passage le soutien des animaux dans les enquêtes menées sur les phénomènes supranormaux)

Nous savons que le chien possède un sixième sens très développé qui le rend sensible à des ondes sonores ou visuelles que les humains ne perçoivent pas. Ainsi le chien entend jusqu'à 35 000 hertz alors que l'oreille humaine ne perçoit généralement pas au-delà de 18 000 hertz. Ce sont des ultrasons.

Histoire des dobermans : Deux chiens étaient régulièrement lâchés dans un grand domaine, dont le propriétaire pensait que les bruits, dont les causes étaient inconnues, ne pouvaient venir que d'un voisinage mal intentionné. Un soir, les deux dobermans se mirent à hurler à l'entrée de la cave. On pensa qu'il s'agissait de plaisantins qui venaient jouer les revenants. Les occupants de la demeure se précipitèrent derrière les chiens et, en arrivant sur place, constatèrent le brusque changement de comportement des animaux : eux qui aboyaient avec force et montraient une détermination sans faille, poussaient des aboiements plaintifs, la queue entre les pattes, à croire qu'ils avaient reçu des coups de bâton ou vu le diable en personne !

Posons maintenant la question fondamentale pour tous : que se passe-t-il après la mort ? Avez-vous trouvé la réponse ?

Richard Bessière : C'est une question qui a toujours intéressé l'homme. Pour ma part, je suis un rescapé de la mort. Je suis resté 14 minutes dans une mort clinique après un accident. Après cela on ne voit plus du tout les choses de la même façon. ( ... ) Après notre dernier battement de cœur que se passe-t-il ? ( ...) Les multiples affluents de la recherche parapsychologique convergent vers ce mystère. Les chercheurs n'ont pas hésité à braver les foudres de la pensée rationaliste et je rends grâce, entre autres, au regretté professeur Christian Barnard à qui nous devons la première greffe du cœur.

Travaillant pendant 17 ans au CRESPI (Centre de Recherches Expérimentales Scientifiques et Parapsychologiques) Richard Bessière a été saisi de nombreux rapports et témoignages.

L'histoire du professeur Barnard : Cela se passe en 1966. Le professeur aperçoit dans son bureau la silhouette floue d'une jeune femme qui s'approche de lui et qui essaie d'entrer en conversation avec lui. Etonné le chirurgien tente de lui saisir le bras, mais sa main ne rencontre que du vide et l'apparition disparaît ! Le professeur appelle l'infirmière de nuit, mais celle-ci n'arrive qu' un quart d'heure plus tard, car une jeune malade vient de décéder dans la clinique. Le professeur se rend immédiatement dans la chambre ... et reconnaît l'apparition qu'il vient d'avoir dans son bureau. Comme le raconte Richard Bessière : « personne n'a pu apporter de réponse; le professeur Bernard a pris pleinement conscience de cette réalité paranormale et a consacré les dernières années de sa vie à l'étude des phénomènes post mortem.»

Abordons un autre point : on ne peut parler de la mort sans parler de la religion, du moins des croyances, et celle qui présente le paradis comme un lieu de paix. Vous n'y croyez pas ?

Richard Bessière : Je me demande à quoi sert Dieu quand je vois toutes les catastrophes. Si Dieu est là pour tous, compte tenu des milliards d'hommes sur cette planète, il n'a pas le temps de s'occuper de tout le monde. C'est donc à l'homme de s'occuper de la planète, d'être responsable pour la faire marcher.

Lorsque les gens disent que Dieu est bon et responsable de tout, je dis que c'est un système de pensée auquel je ne crois pas.




Manifestations - Les mystères de l'aprés-vie de Richard Bessière publié en aux éditions Bussière - Janvier 2010
Pourtant vous croyez aux anges gardiens qui sont considérés comme des intermédiaires entre Dieu et les hommes ?

Richard Bessière : Il y a plusieurs versions : un ange gardien peut être un parent, un ami sincère. Je crois que j'ai un ange gardien qui m'a aidé : c'est mon père qui est décédé en 1959. Il est, et a toujours été, près de moi, je le sens (...) J'avoue n'avoir demandé que trois interventions après sa mort dans des situations tragiques; à chaque fois le secours est venu.

Richard Bessière aborde bien évidemment ces situations à la fois étranges parfois déstabilisantes, vécues ou racontées par d'autres. Les relations avec des êtres vivants dans l'Au-delà sont traitées dans les chapitres consacrés à la TCI (trans- communication instrumentale) et le spiritisme. L'auteur met le lecteur en garde : " il ne faut pas abuser de la protection d'un ange gardien, ne pas trop lui demander, surtout quand on sait que son intervention lui coûte beaucoup d'efforts et de souffrances. Car on peut aussi souffrir dans l'Au-Delà. C'est lui qui décide d'intervenir selon ses possibilités et la gravité des cas".

Vous dites, en filigrane, qu'il faut savoir se prendre en charge dans la vie.

Richard Bessière : Dans la prière adressée à son ange gardien, je dis effectivement qu'il est à l'écoute de tout ce que vous faites ou dites, mais que pour conserver sa confiance et sa protection, il faut se montrer digne, même si cela doit vous coûter quelques violences envers vous-même. Avoir un ange gardien est une chance énorme, il faut le mériter : le bien va au bien et le mal va au mal

Et ceux qui n'ont pas d'ange gardien ?

Richard Bessière : Certaines personnes ne bénéficient d'aucun soutien spirituel, j'en connais : soit la personne doit payer un karma rétributif qui remonte à une ancienne existence, soit elle doit s'acquitter d'une faute grave commise dans celle-ci, soit encore elle doit revenir sur terre sur sa propre volonté afin de corriger les erreurs commises dans une autre vie.

Vous n'allez pas vous faire des amis au sein de l'Église catholique avec de tels propos ?

Richard Bessière : Je sais, mais je le répète : je ne suis un laïque, toujours plus près du cœur que du cerveau, du sensible que du conventionnel. Et que Dieu m'entende !

À la fin de votre livre, vous avez quand même rédigé une prière pour nos ennemis. Voulez-vous la citer ?

Richard Bessière : Oui. Jésus nous a appris à ne pas haïr nos ennemis. Il nous a, dans la Bible, enseigné à les protéger et à les aider en leur envoyant l'Amour et la Lumière, mais c'est surtout par l'intercession de la Vierge Marie, notre Mère à tous, qu'il faut faire appel pour le pardon de leurs fautes. Demandez-lui de croire à votre demande, à la ferveur de votre amour et de vos larmes et ajoutez: " pour eux, que chacune de mes larmes soit un pas vers leur salut, vers Dieu". Vous lui demandez d'intercéder auprès de son fils Jésus, afin qu'ils retrouvent le chemin de la lumière, la voie de Dieu et qu'ils abandonnent à jamais action brutale, belliqueuse envers leur prochain. Amen.

Surprenant pour un laïque comme vous non ?

Richard Bessière : Oui. Maintenant si vous n'y croyez pas...

Vous l'avez évoqué dans la discussion à plusieurs reprises, et votre livre en témoigne : toutes les choses mystérieuses vous intéressent.

Richard Bessière : Enfant, j'étais très ouvert: mon père était érudit et intelligent. Dès l'âge de trois ans, quatre ans, je posais des questions. Je continue de m'en poser. Vous savez cette sensibilité ne s'explique pas (…)

Il y a deux ans, je suis allé visiter un château dans lequel il y avait une salle des tortures, j'ai dû sortir. Les effets de réverbération m'ont gêné et je n'ai pu entrer.

Richard Bessière livre ainsi ses enquêtes et ses réflexions au lecteur, souvent sans ambages; des enquêtes, du moins des manifestations qui, de l'Antiquité à nos jours, témoignent d'une après-vie : des revenants à la psychographie, du spiritisme à la synchronicité, des esprits protecteurs à la télékinésie post mortem. Un livre à lire et sans doute à offrir à ceux qui, comme le physicien d'Arsonval, savant français vers la fin du XIX siècle, affirmait que les gens qui voyageraient à 120 km heure mourraient asphyxiés !

Interviews et reportages sur besoindesavoir.com


NAITRE,MOURIR,RENAITRE ENCORE ET PROGRESSER SANS CESSE,TELLE EST LA LOI
avatar
Admin senga
Admin

Messages : 7548
Date d'inscription : 20/04/2011
Age : 53
Localisation : chambery

http://dunmondealautre.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum