D'UN MONDE A L'AUTRE
a l'abri des regards indiscrets ,profitons en pour partager nos connaissances dans une ambiance de calme et d'amitié, loin des brouhaha de notre humanité .
ici chacun a sa place et le droit de s'exprimer ...

Skizophrénie ou....

Aller en bas

Skizophrénie ou....

Message par Invité le Lun 30 Juil - 22:04


Appel à témoin


LOL enfaite j'aimerai savoir si je suis folle ou pas lol et si certaines personnes font ce genre de chose! Enfaite à chaque fois que quelque choses ne va pas, que je suis confrontée à un dilemne, ou que j'angoisse, ou que je suis soumise à un état de peur extrême! Je me fais carrément un monologue sans m'en rendre compte c'est à dire que je me fais des questions réponses, sans forcément savoir si c'est moi qui me répond à moi-même ou quelqu'un d'autre! par exemple je me pose la question "qu'est-ce que je dois faire" et automatiquement je me repond ou qqchose me répond "ne t'inquiete pas tu dois faire ca, ca et ca, tu le sais déjà, ai confiance en toi etc"
Un exemple: je promenais mon chien vers les 23h30 et je vois(pour la 2ème fois) un mec qui est accroupis par terre dans le noir et qui me regarde arriver! je commence à paniquer et je me dis "oh non pas encore!" et là j'entend dans ma tete (ou c'est moi qui le dit je ne sais pas trop, en tout cas j'entend ma voix) "t'inquiète pas il t'arrivera rien, on est là, ton chien est là, tu es en sécurité, contentes-toi de l'esquiver et de ne pas passer devant lui" bah c'est ce que j'ai fais et tout de suite j'ai été apaisé, même pas eut peur au final... enfin 'cest un exemple parmis tant d'autre...

Alors skizo ou anges...? ou guide...?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Skizophrénie ou....

Message par VANILLE le Mar 31 Juil - 6:44

Source wikipédia :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La schizophrénie est un trouble mental se développant généralement au début de la vie adulte. Elle est caractérisée par des difficultés à partager une interprétation du réel avec les autres, ce qui aboutit à des comportements et des discours bizarres, parfois délirants. Elle se manifeste principalement, au départ, par un sentiment d'étrangeté, d'implication extrême, voire un sentiment de persécution. Un délire se construit alors, qualifié de « paranoïde ». Elle engendre des dysfonctionnements cognitifs, sociaux et comportementaux qui évoluent avec des phases aiguës, et des phases quasi asymptomatiques1. C'est une psychose, qui peut évoluer favorablement dans un délai plus ou moins long. Cette pathologie a une prévalence globale d'environ 0,3-0,7 % dans la population2,3.
Le diagnostic se fonde sur l'observation du comportement et sur des expériences rapportées par le patient. Dans 20 à 30 % des cas, la personne peut avoir des hallucinations, surtout auditives. Ces voix imaginaires (souvent les mêmes), parlent au malade pour commenter ses actes et ses choix. Les facteurs connus pour être liés à la schizophrénie sont multiples (d'ordre génétique, environnemental, psychologique, neurobiologique ou encore social). Les nombreuses combinaisons de symptômes observées chez les personnes vivant avec une schizophrénie ont ouvert un débat pour savoir si ce diagnostic représentait une seule et même maladie ou plusieurs syndromes distincts. Elle présente des éléments de comorbidité : dépression, troubles anxieux, addictions (50 % des cas environ). L'espérance de vie des personnes touchées est ainsi estimée inférieure de 10 à 12 ans à l'espérance de vie moyenne, à cause du risque plus élevé de problèmes de santé et d'un plus fort taux de suicide (environ 5 %)4,5.
La schizophrénie est couramment traitée par la prise d'antipsychotiques, qui agissent sur les récepteurs de la dopamine ou de la sérotonine. La psychothérapie et la réinsertion sociale ou professionnelle prennent également une part importante dans la prise en charge des patients. Une psychanalyse peut également être envisagée[réf. nécessaire]. Dans les cas les plus sérieux – lorsque l'individu présente un risque pour lui-même ou pour les autres –, une hospitalisation sans consentement peut être nécessaire. Cependant, seule une petite minorité de personnes souffrant de troubles mentaux adopte un comportement dangereux pour les autres. Bien plus souvent, ce sont ces dernières qui sont les victimes, de leur fait ou de celui d’autrui ou de la société (difficultés de logement, précarité économique, isolement, désengagement des aides sociales, etc.)6. Dans certains cas, afin de compenser les difficultés liées à la maladie dans l'insertion sociale ou professionnelle, il est possible à la personne souffrant de schizophrénie de bénéficier d'une reconnaissance du handicap : on parle alors parfois de handicap psychique

:ec16:
avatar
VANILLE

Messages : 2001
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skizophrénie ou....

Message par VANILLE le Mar 31 Juil - 6:51

Après après...les psy ont une peur folle de ce qui n'est pas rationnels et terre à terre ou démontrer par la science !!!

Les guides : déviation de la pensée
Les voix ou les sensations de sentir une présence à ses côté : Ouh là là madaaaame !!!

Il y a quelques années, les plus grand scientifiques juraient que la terre était plate !!!

Si tu as un doute, regarde sur les différents sites :fleur3: :fleur:
avatar
VANILLE

Messages : 2001
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skizophrénie ou....

Message par Invité le Mar 31 Juil - 8:31

A te lire, Zana, je ne vois là rien d'anormal.

Se parler à soi-même, intérieurement ou vocalement, c'est normal; c'est même sain; c'est pas entendre des voix, c'est une sorte de lien avec notre subconscient, qui nous aide bien souvent à faire le calme, à nous raisonner, et donc à nous calmer, pour l'exemple que tu donnes.

Le cerveau est fait de plusieurs parties...

La schizophrénie (et il y en a plusieurs variantes), c'est bien plus complexe que le fait de se parler à soi-même.

Si chacun est honnête, chacun dira qu'il fait pareil; je fais pareil, en tout cas.

Nos guides ne sont pas toujours derrière notre cul pour chaque moment de la journée.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Skizophrénie ou....

Message par VANILLE le Mar 31 Juil - 9:58

Ouaich ouaich c'est vrai çà !!!



Lorsque je vais à une foire ou autre, que je vois des beaux savons (pour ma collection et pour moi), ben c'est pas mes guides qui me disent AAAhhhh tentation tu en a déjà 3 cartons complets de quoi te laver pendant 250 ans



et j'ai beau me parler et me raisonner pendant 10 mn, je craque régulièrement et achète des bô savons remplis de pleins de bonne chose (karité etc....).....

pis pis, ça pas trop cher un savon...un pt'it plaisir de temps en temps....



et mon guide il doit sourire drue à m'écouter me raisonner pendant 10mn puis finalement acheter ce petit savon...
avatar
VANILLE

Messages : 2001
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skizophrénie ou....

Message par Invité le Mar 31 Juil - 10:49

Donc, tu es sensée ne pas sentir les égouts, au quotidien
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Skizophrénie ou....

Message par Invité le Mar 31 Juil - 11:06

mdrrrr bon ca va alors! mais wikipedia me fait légèrement flipper tout de même!! mdr
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Skizophrénie ou....

Message par VANILLE le Mar 31 Juil - 11:25

Je sens super troooop bon
avatar
VANILLE

Messages : 2001
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skizophrénie ou....

Message par VANILLE le Mar 31 Juil - 11:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
VANILLE

Messages : 2001
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skizophrénie ou....

Message par Invité le Mar 31 Juil - 13:22

Zanavao, il est bien plus sain de se poser des questions et de s'interroger sur son fonctionnement, que d'avoir carrément un pète au casque, un cerveau complètement "cramé", -disons des très gros désordres psychologiques-(c'est plus soft comme termes), mais ne pas en avoir conscience (et...en faire "profiter" les autres !).

Le problème est que beaucoup de gens ayant besoin de soins psychologiques (rien de péjoratif sur le fond) ne veulent pas ou ne peuvent pas envisager puis reconnaître que leur cerveau a besoin de "réparations".
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Skizophrénie ou....

Message par VANILLE le Mar 31 Juil - 13:26

Et de manière très philosophe...."les plus grand fou sont ou on était en liberté".... (Hilter par exemple !!!) aaa2
avatar
VANILLE

Messages : 2001
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skizophrénie ou....

Message par ulysse12 le Dim 13 Juil - 16:24

J'ai eu le tour durant trois années j'entendais des voix tout au long de la journée, des commentaires sur tous le monde, des insultes, je me mettais tout le temps en colère pour un rien,

tout cela après une T.C.I. on ne se rends compte de rien, notre vie devient un enfer. Puis j'ai eu l'occasion de connaître un passeur d'âmes sur un forum, je lui ai expliquer mon cas, d' après lui j'avais trois âmes noire qui me squatté.

 Après son action, tout c'est arrêté le jour même, mes proches ne me reconnaissaient plus tant le changement était incroyable et calme pour moi.

ulysse12

Messages : 27
Date d'inscription : 10/07/2014
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skizophrénie ou....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum